4 tisanes qui font du bien contre les effets du froid

Publié le 13 novembre 2019

Article rédigé par Chantal Chapalain, Naturopathe à Nantes.

Ca y est, l’automne est bel et bien installé. Peut-être même avez-vous déjà été malade, et vous commencez à redouter que cela se reproduise.

Dans ces circonstances, rien de tel qu’une bonne tisane pour se réchauffer ! En choisissant bien les ingrédients, vous pouvez joindre l’utile à l’agréable, et faire de ce moment détente un vrai plus pour votre santé.

tisane pour le froid chantal chapalain naturopathe

Comment réaliser une tisane à but thérapeutique?

Vous trouverez facilement des plantes sèches dans les pharmacies, magasins bio et herboristeries. Vous pouvez aussi en chercher autour de vous lorsque vous vous baladez et les faire sécher pour les préparer.

Préférez les plantes sèches, plus concentrées en principes actifs, aux plantes fraîches qui contiennent plus d’eau.

Il existe deux types de tisanes :

  • l’infusion, qui consiste à verser de l’eau bouillante sur des plantes et à attendre 10 minutes que les principes actifs se libèrent.
  • la décoction, adaptée aux feuilles dures et aux racines. Les plantes sont mises à bouillir directement dans l’eau. Comptez 2 minutes d’ébullition pour les feuilles, 5 minutes pour des racines, puis laissez ensuite infuser hors du feu pendant 10 minutes.

Filtrez vos tisanes avant de boire et sucrez avec du miel pour un effet redoublé!

Les tisanes de saison

Pour booster l’immunité, en prévention, pendant une maladie ou en convalescence :

éleuthérocoque + échinacée + eucalyptus

Réalisez une décoction avec une cuiller à soupe de chaque plante pour 25 cl d’eau. A boire 3 fois par jour, pendant 3 semaines maximum. Attention : cette tisane est déconseillée aux femmes enceintes et allaitantes, aux personnes souffrant de maladies auto-immunes ou de diabète, ainsi qu’aux enfants de moins de 12 ans. Evitez d’en boire le soir, à cause de son effet stimulant.

Pour apaiser les toux sèche ou grasse :

bouillon blanc + plantain + eucalyptus

Infusez 1 cuillère à soupe de chaque plante dans 25 cl d’eau chaude. Bien filtrer avant de boire. A boire 3 fois par jour. Cette tisane peut être utilisée dès les 3 ans de l’enfant. Pour les bébés on préférera le mélange suivant : bouillon blanc + coquelicot + racine de guimauve.

Pour adoucir la gorge

bouillon blanc + coquelicot + thym

Infusez 1 cuillère à soupe de guimauve et de thym + 1 cuillère à café de coquelicot pour 25 cl d’eau. A boire 3 fois par jour. En cas d’extinction de voix, ajoutez à cette tisane 1 cuillère à café d’érysimum ou “herbe aux chantres”.

En cas de fièvre et états grippaux :

partenelle + reine des prés + thym

Infusez une cuillère à soupe de chaque dans 25 cl d’eau. A boire 3 fois par jour. Attention : la reine des prés est déconseillée en cas d’allergie à l’aspirine.

Précautions d’emploi des plantes médicinales

Respectez les dosages indiqués et les contre-indications ! Les plantes peuvent aussi avoir des effets secondaires.

Si vos symptômes ne diminuent pas ou augmentent, si vous avez de la fièvre, allez voir votre médecin ! Dans la plupart des cas, vous pourrez continuer à prendre vos tisanes en accompagnement de votre traitement.

Par précaution, on diminuera les doses de moitié pour les enfants de moins de 12 ans. Sauf avis d’un thérapeute, l’usage des plantes médicinales est déconseillé aux femmes enceintes ou allaitantes.

Pour plus d’informations sur les différents moyens de booster votre immunité, vous pouvez aussi prendre rendez-vous pour une consultation en naturopathie ou consulter mon blog : https://byebyefatigue.fr/blog/


Les prochains ateliers proposés par Chantal :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *